La couleur des premières fraises, le vert des asperges, d'un maracuja bosselé ou d'une botte de cerfeuil.
Le marché est l’occasion de se promener, de goûter, de trouver l’épice, le fruit, l’ingrédient rêvé pour donner la touche finale à une recette.

Je me définirais comme un pirate des saveurs, attiré par l’abondance et la richesse des produits venus des autres continents.

Vous l’aurez compris, je suis un chineur de goûts, et que je sois au marché de Fort-de-France, sur la place Jemaa El Fna ou à Rungis, j’aime proposer dans mes plats cette ouverture vers l’ailleurs.



LA RECETTE DU CHEF

Ravioles de gambas au combava et écume de safran